Follow by Email

Sunday, October 18, 2009

Captura de mi primeira colmeina

j'ai capturé mon tribu d' abeilles.
ca me coûter beaucoup d ' énergie et aussi des sous,
et je suis très heureux avec eux.

mais c 'est fantastique
elles sont grandes donc ca peut passer que en décembre j 'ai le premier miel.

elles étaient dans un vieux trou d' un oiseau...

raoul a ouvert le trou et moi étaient l 'adjudante....
dans certain moment il se desnude le corps superieur et sans masque il continue
...a ouvrir le trou...couper les tranches de cellules de miel et les jeunes abeilles en cellules....
les abeilles volante autour de lui, il semblent les centainent....
avec la caisse de capture au point du petit montagne de terre de 3 metres...

on a chasser les abeilles avec humo---(español) dans la caisse....
elle étaient si grande que raoul a devenu retourner a ca maison avec son ami pour trouver une caisse superieur... et ma laisser seul avec les abeilles...la nuit est presque tombé .. .
- Parfois je me demande, raoul va retourner ?
et là je suis dans la nature montagneuse d'un pay`´étrange, avec les perfumes,la nuit tombante,la silence , la barbe des abeilles qui se forment autour du caisse, ----

quand arrivent trois hommes que reclament que le tribu est a eu....

moi je répond , elles sont capturés

eso son mios --elles sont à moi....

... dans le temps ... retourne raoul... encontrent les 3 hommes au chemin... se discutent entre eux...

il me prÊte 50 bs...il paye .. 100 ... moi j 'ai payer en total 300, 200 pour le travail de raoul, 100 pour les abeilles...


la nuit tombent ... a la fait des affaires ... raoul retournent avec ca lampe de poche,,,,
et en bas les étoiles on joint la deuxieme caisse ... en chassent les abeilles avec humo dans la caisses,...capturé.


voyagent dans le taxi au montagne , la maison de pompin et martine ou dans le champs nous deposont mon premier belle tribu...
mais premierement on doit perdre le chemin dans les champs....
je laisse raoul et avec autre lanterne après differents fois d 'essaie je retrouve la table pour la colmeina...
on dépose ...
et dans la nuit on retourne par les chemins de terre á la maison.

voilà.

ca piquent la vie ?

embraces,

pedro pajarito

No comments: